Feeds:
Posts
Comments

Posts Tagged ‘communcation’


BRAND

Although it was a cold day in winter, I had a warm and fuzzy feeling.  The CEO of the company where I worked pulled me aside during his annual Christmas meet and greet employee meeting, looked me straight in the face and said, “Thank you so much for all the great work you do for us, Camille.  We really value and appreciate your contribution.”  And for a few seconds after he said this, I felt as if I could have given the company back the bonus cheque I received a week earlier.  Personal recognition from the CEO was priceless.

So several years later, with most of them spent leading cross-functional teams and direct reports, I finally nailed down the real reasons why I entertained the absurd thought of refunding a hard-earned bonus cheque.

  • Essential alignment of personal values and corporate values

After a particularly unpleasant experience with a previous employer, I vowed never to work anywhere where management did not walk the talk of their corporate values.  More importantly, there should be no conflict between my core values of truth, integrity and respect and those of my employer.

Respect was listed among the company’s values.

Pulling me aside to say how much my contribution was valued was in my view, a genuine act of respect coming from the CEO, not just for my work, but for my personal and professional commitment to the success of the company.   I didn’t feel that he was being politically correct or doing his duty to be polite.

In later years when I did have to manage a department, I learned a very hard lesson.  If the personal values of a highly competent employee are not aligned with corporate values, the best designed bonus compensation plan is ineffective.

  • Personal recognition of a job well done is more impactful than a formal recognition program

The company had a formal recognition program, governed by a process of nomination and specific selection criteria.  Exceptional actions and contributions to special projects were recognized in the formal program.  The consistent delivery of good work was not.

Very often, the employee doing the most critical work is several steps away from the front line.  In my case, I was the one preparing the quotation and response to the request for proposal, and the data required for the finalist presentation.  This was my job.  My work was reviewed and approved through a long chain of command.  I felt honoured that the CEO had taken the time to find out who were the behind the scenes contributors.  His personal statement of appreciation meant more to me than seeing my name among the crowded list on the Recognition Program roster in the quarterly employee bulletin.

  • Fitting in & contributing to something larger than oneself

People need to feel that they are contributing to something larger than themselves, and that their contribution really makes a difference.  The CEO clearly made me feel that the company needed and valued my contribution.

Employee recognition and the employer brand

And this last point leads me, as a marketer, to make the connection between employee recognition and the employer brand.  The employer brand defines for employees, why the organization is a great place to work and sets expectations for employees’ experience throughout their career there.

Employee buy-in to the employer brand creates engagement, encourages discretionary effort and results in committed and outstanding performance, which is the basis for employee recognition programmes.  To be meaningful, the employer brand has to be brought to life, and if not, it remains an empty set of words.   

Bringing the employer brand to life is all about equipping employees to do their jobs with enthusiasm and building commitment to the company’s values.  To do this, I have three suggestions:

  1. Human Resources and Marketing should work together in the on-going management of the employer brand. When there are changes to business strategies, the employer brand must also be adjusted and communicated to employees.
  2. Business leaders and managers should commit to an on-going programme of internal, bi-directional communication activities so that employees understand the importance of the role they play in the success of the company.
  3. A mix of formal recognition programs and opportunities for leaders to give employees personal recognition goes a long way to motivate employees.

 

See the BIG picture.  Focus on what’s important

www.camilleisaacsmorell.com

@Camille21162

Advertisements

Read Full Post »

« Tapez m’en cinq ! » Je pourrais avoir dit ça à tout le monde le jour quand je suis partie d’une carrière qui a duré 16 ans dans une institution financière stable, global.  Après avoir été promue cinq fois, à cinq différents secteurs d’activité, mon poste de haute direction a été aboli parce que les principales responsabilités de mon rôle ont été centralisées au siège social international de la société.  L’obtention d’un forfait d’indemnité m’a affirmé, qu’il était le temps de forger un nouveau cheminement de carrière.

Les presque douze mois qu’il m’a pris pour accepter une offre d’emploi permanent, à temps plein, se sont avérés un voyage enrichissant, rempli de nouvelles expériences. Plus important encore, les expériences ont changé certaines de mes croyances qui sont généralement enracinées dans l’esprit de beaucoup de cadres seniors qui sont en milieu de carrière.

  • Faites attention. Soyez prêt à changer de direction.

C’est généralement un bon signe quand on a fait tout ce que l’on peut faire, ce qui est juste, et puis on ne réalise pas de bons résultats.  On devrait conclure que l’on est dirigé dans une meilleure (lire: différent) direction, et c’est tout bon.

Au cours de ma recherche d’emploi, j’ai fait toutes les bonnes choses. J’ai construit une base de données de toutes mes compétences et d’expériences, de laquelle j’ai personnalisé mon CV pour des emplois spécifiques.   J’ai optimisé ma présence dans les médias sociaux en développant mes connexions sur LinkedIn.  J’ai fait le réseautage, j’ai écrit des blogs et fait des tweets régulièrement sur Tweeter. Je me suis engagé activement dans le bénévolat, j’ai exploré les possibilités d’emploi dans ma ville et à l’extérieur de la ville, etc…  Mais après sept mois, les portes fermées à plusieurs très bonnes pistes, dans chaque cas, pour des raisons hors de mon contrôle.  La nomination d’un nouveau vice-président qui avait besoin de repenser la structure du département, les compressions budgétaires imprévus, politiques d’entreprise qui ont donné la préférence aux candidats à l’emploi de l’entreprise – ce sont quelques-uns des bâtons mis imprévisiblement dans la rue.

Quand j’ai réalisé que j’avais épuisé les possibilités dans les entreprises que j’ai ciblées, j’ai pris la décision de changer de direction et d’explorer de nouvelles possibilités.  La consultation et un changement de secteur d’activité étaient les deux options que j’ai décidé d’explorer. Quand j’ai commencé à investir la plupart de mes efforts dans ces options, j’ai été étonné de voir la rapidité avec laquelle les opportunités de consultation ont commencé à se matérialiser ainsi que les invitations à des entrevues dans les entreprises que je n’avais pas auparavant considérées.

  •  «Les titres sont inévitables, et ils sont encore respectés, mais ils sont seulement une accréditation »

Dans les mots de Mike Lipkin, “Hierarchy is so boomer. The new reality is about heterarchy – where leaders and followers are interchangeable depending on circumstances.”

La hiérarchie est donc boomer. La nouvelle réalité est  heterarchy – où les leaders et les suiveurs sont interchangeables selon les circonstances.

Ceux et celles qui sont à la recherche d’emploi et qui, comme moi ont gravi les échelons de l’entreprise depuis de nombreuses années dans une entreprise, ont tendance à être trop préoccupés par les titres, et les structures organisationnelles.  Je suis d’accord que chaque personne devrait chercher du travail stimulant qui correspond à son expérience et expertise.  Cependant, la vérité est que l’échelle des entreprises est une métaphore obsolète. Dans la plupart des organisations progressistes, des lignes pointillées et les structures organisationnelles horizontales donnent lieu à l’utilisation optimale des talents dans les milieux de l’équipe de collaboration. C’est là où il y a beaucoup de possibilités pour les cadres qui veulent faire du travail utile et  satisfaisant.

  • Allez où vous êtes célèbre pas toléré.

Comme la plupart des chercheurs d’emploi, j’ai fait face à plusieurs rejets décevants. Ce que j’ai noté est que, avec  une longue période de temps sans emploi, il y avait la tentation d’essayer de me convaincre que je pourrais accepter un offre d’emploi dans une entreprise dont la culture corporative et les valeurs ne me convenaient pas, même si j’avais les qualifications et l’expérience pour le poste. J’ai dû me rappeler à quelques reprises, que pour réussir, j’ai besoin d’être dans un environnement propice à mon épanouissement personnel. Trouver le bon milieu de travail exige la définition claire et un engagement sans compromis à mes valeurs et objectifs de vie.

  • Mise en réseau n’est pas seulement pour les chercheurs d’emploi.

Les meilleures perspectives de carrière dans une organisation peuvent être effacées  au hasard et sans prévision.  Le monde corporatif se caractérise par le changement continuel avec la restructuration, les fusions et désinvestissements.  Aucun employé ne peut prendre la sécurité d’emploi pour acquis.

La leçon la plus important que j’ai appris de ma recherche d’emploi, est que c’est à chaque personne, soit à l’emploi ou pas, de développer en permanence, leurs compétences en marketing personnel et le développement des réseaux professionnels ainsi que sociaux.  Le monde du travail a changé et continuera à changer.  La motivation personnelle et la capacité de reconnaître des opportunités dans l’évolution des circonstances sont essentiels. Construire un solide réseau de professionnels, contacts communautaires et sociaux est la clé pour obtenir un emploi, gérer la carrière et de faire la transition de carrière lorsque le travail n’est plus là.

Voir le tableau d’ensemble. Cibler les éléments importants.  www.camilleisaacsmorell.com

Read Full Post »